À qui s’adresse ce programme ?

Le métier de ferblantier n’est pas très connu, et pourtant, il ouvre de belles perspectives de carrière! Si vous êtes manuel et aimez travailler le métal, la formation en ferblanterie-tôlerie vous plaira à coup sûr.

Le ferblantier monte et répare les systèmes de ventilation, de climatisation, de chauffage à air chaud ainsi que tout système servant à évacuer des matières diverses; il installe également des objets métalliques préfabriqués, des revêtements extérieurs ainsi que le recouvrement de toitures métalliques et applique des procédés de dessin, de découpage, de pliage, d’ancrage et d’assemblage mécanique et thermique.

Objectifs du programme

  • Savoir tracer des croquis et développer des patrons
  • Savoir découper, façonner et assembler des pièces de métal en feuille
  • Savoir installer des systèmes de ventilation et des toitures de métal

Professions visées

  • Tôlier
  • Ferblantier

Milieux de travail

  • Compagnies de chemin de fer
  • Compagnies de climatisation
  • Industrie de l’automobile
  • Industrie de l’aéronautique
  • Usines de production d’aluminium
  • Usines de transformation de métal en feuille
  • Chantiers maritimes
  • Entreprises de construction

Placement

  • Très bon

Salaire

Salaire moyen à l’échelle de la province 63 522 $ / année pour un compagnon

Source : site ccq.org

Horaire

Jour: 7 h 15 à 16 h 20
Durée: environ 12 mois, formation accélérée 40h/semaine

Des coûts accessibles

Livres : 376,57 $

Tenue vestimentaire obligatoire : 239,60 $

Frais complémentaires : 185 $

Total: 801,17 $

Je veux m'inscrire à ce programme
Aussi offert en anglais — Sheet Metal Work

Préalables

Être titulaire d’un diplôme d’études secondaires (DES) ou de son équivalent reconnu.
OU
Avoir au moins 16 ans au 30 septembre de l’année scolaire au cours de laquelle on commence la formation et avoir obtenu les unités de 4e secondaire en français, anglais et en mathématiques ou détenir les apprentissages reconnus équivalents.
OU
Avoir au moins 18 ans au moment de l’entrée en formation et avoir réussi un test de développement général (TDG) ainsi que les cours de langue d’enseignement et de mathématiques.